Rechercher
  • Rachel Hussherr

Purifier par osmose

Mis à jour : 19 juil. 2019

Avec ses vastes océans, la planète bleue abonde d’eau. Malheureusement, la majorité de cette eau est non potable! L’eau douce est en effet une ressource rare et précieuse. Heureusement, grâce à un phénomène physique bien particulier, il est possible de retirer le sel de l’eau. Ce phénomène se nomme «osmose».




L’osmose, c’est le mouvement de l’eau qui passe d’un liquide moins concentré vers un liquide plus concentré. Cette différence de concentration en sel, en sucre ou en tout autre soluté crée une pression qui force les molécules d’eau à se déplacer. Puisque les deux liquides sont séparés par une barrière dite sélective, seule l’eau peut traverser d’un côté à l’autre. Comme une passoire criblée de minuscules trous, cette barrière bloque le passage des plus grosses molécules.


La force qui provoque le déplacement de l’eau est appelée «pression osmotique». Il est toutefois possible d’inverser le phénomène en appliquant artificiellement une force contraire à cette pression! C’est ainsi qu’on parvient à purifier de l’eau. Par exemple, si tu appuies assez fort sur le piston d’une seringue pour augmenter la pression du côté salé, le mouvement de l’eau va changer de direction. Celle-ci quittera alors le milieu salé pour s’accumuler dans la zone sans sel : c’est le phénomène d’osmose inverse.


Ce procédé est largement utilisé sur les bateaux pour créer de l’eau potable à partir de l’eau de mer. Dans un appareil appelé osmoseur, l’eau salée passe par plusieurs filtres afin de retirer le sable ainsi que les particules responsables des goûts ou des odeurs indésirables. Les molécules d’eau sont ensuite « poussées » au travers d’une membrane artificielle tandis que les sels, les bactéries et les virus restent bloqués de l’autre côté.


L’eau obtenue par osmose inverse est si pure qu’on l’utilise dans la fabrication du vin et de la bière. Cela permet de garantir la qualité du breuvage! Cette technique est également utilisée pour concentrer l’eau d’érable, histoire de ne pas avoir à la faire bouillir aussi longtemps. Résultat : un délicieux sirop beaucoup plus riche en sucre!


#technologie #consommation #chimie #eau

Publié le 10 décembre 2018 sur le site internet de Québec Science



0 vue

Madame

Plancton

© 2019 Madame Plancton
 Tous droits réservés